Fielmann utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service possible. Si vous continuez de surfer sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation des cookies
Fielmann à proximité de chez vous
Production des verres de lunettes
A propos des lunettes

Tout sur la fabrication des verres de lunettes

Au total, 4,8 millions de verres correcteurs par an ! Autant de verres quittent, chaque année, le propre atelier de production Fielmann établi à Rathenow sur la Havel (Allemagne).


Tout sur la production des verres correcteurs

Au cours de la première étape de la production des verres de lunettes, des ébauches de verres, des palets semi-finis ou des verres de lunettes dotés d'une correction optique sont fabriqués à partir de sable de silice ou de matières plastiques. Les verres correcteurs sont réalisés avec vos valeurs individuelles à partir des ébauches de verres et des semi-finis dans des ateliers de surfaçage. L'opticien fait exécuter ce processus de fabrication par l'industrie œuvrant en amont, de même que l'application des revêtements de surface tels que les traitements antireflets ou les couches durcies.

Mais pas Fielmann : depuis 1801, des lunettes sont fabriquées à Rathenow sur la Havel, le berceau de l'optique allemande. Fielmann y dispose d'un propre centre de production et de logistique. Des verres minéraux et en plastique y sont fabriqués sous un même toit, puis ils sont assemblés avec les montures commandées dans l'atelier de montage.

Nos succursales vous fournissent des verres de qualité et des verres haut de gamme d'éminents fabricants de marque. Fabricants de marque ainsi que des verres de lunettes sortis du propre atelier de production Fielmann. Vous recevez déjà des verres en plastique de la maison Carl Zeiss Vision au tarif de la sécurité sociale ! Laissez-vous conseiller !

Les verres de lunettes : minéraux ou en plastique ?

Lorsque les opticiens parlent de « verres », ils pensent de plus en plus rarement à des « verres » en silicate, c'est-à-dire minéraux ! Près de 90 pour cent des verres correcteurs sont fabriqués actuellement en plastique. Le spécialiste parle aussi en l'occurrence de « verres de lunettes organiques ».

Verres de lunettes en plastique (verres de lunettes organiques)

La production de verres de lunettes organiques se réfère à la formulation ou recette d’un mélange utilisé pour la mise en œuvre de la matière plastique : les ingrédients des verres synthétiques fabriqués sont des matières plastiques spéciales qui sont « cuites » comme un « gâteau » pour former la matière plastique souhaitée à l'aide d'additifs tels des durcisseurs, des stabilisateurs et des absorbeurs d'UV. Des catalyseurs agissent lors de ce processus comme de la « levure chimique ».

La substance de base liquide est coulée dans un moule muni de joints d'étanchéité à l'image d'une « pâte à gâteau ». Pour accélérer la liaison chimique de tous les ingrédients désignée par la polymérisation, le moule rempli est plongé dans un bain thermique ou exposé à un rayonnement UV intense. Ce processus aboutit à l'obtention d'un palet semi-fini ou d'un verre correcteur fini possédant une valeur optique.

Verres de lunettes en silicate (verres de lunettes minéraux)

Le verre minéral se compose essentiellement de sable de silice (dioxyde de silicium). Ce sable de silice est fondu avec d'autres constituants à des températures comprises entre 1 400 °C et 1 500 °C dans un grand four appelé four à cuve (ou à bassin). Pour fabriquer un verre pur et transparent offrant des propriétés optiques, il faut mélanger un fondant (agent de fusion) et des stabilisateurs au bain de verre.

Afin qu'aucune bulle d'air ne puisse se former, des agents d'affinage sont alors ajoutés. Le verre liquide rouge incandescent est coulé dans des moules tubulaires et fractionné en verres moulés individuels. Les verres moulés ressemblent à un palet de hockey sur glace en verre. Ces ébauches de verres ne possédant encore aucune puissance optique, ils sont donc qualifiés de « semi-finis » ou désignés sous le terme de « palets ».

Traitement individualisé d'ébauches de verres pour équiper vos lunettes de Fielmann

Des verres de lunettes optiques, pourvus de vos corrections individuelles sont fabriqués à partir des ébauches de verres (palets) ou semi-finis dans des ateliers de surfaçage comme dans l'unité de production de verres de lunettes de Fielmann à Rathenow.

Les ébauches de verres ou les semi-finis appropriés sont sélectionnés dans le stock de palets à Rathenow par un expert en matière de production de Fielmann. L'ébauche ou le semi-fini sont maintenus par un support de positionnement sur les machines de surfaçage, appelé glanteur ou bloqueur. Ce bloqueur est fixé à l'aide d'un alliage métallique, coulé entre la molette et le verre à usiner. Si le verre de lunettes est une ébauche, il est encore dépoli et non taillé. Un semi-fini est déjà transparent mais il ne dispose pas encore de la correction convenant exactement à vos lunettes.

L'ébauche se transforme alors en un verre de lunettes pourvu de la correction adéquate à une vitesse époustouflante sous la fraise d'ébauchage très performante. La fraiseuse assistée par ordinateur confère sa puissance optique définitive au verre. Un autre outil de fraisage aplatit la surface par rodage. La lentille est ensuite polie.

Traitements de surface de Fielmann !

Après avoir usiné l'ébauche d'après les valeurs optiques prescrites, le traitement de surface peut intervenir. Les reflets de lumière gênants peuvent être ainsi minimisés par un traitement antireflet. Les verres en plastique peuvent être protégés contre les rayures par des couches durcies.

Pour pouvoir appliquer les traitements couche après couche à la surface des verres, ces derniers sont insérés dans des bagues de support disposées sur un carrousel, un appareil découpé en secteurs pouvant contenir jusqu'à 200 verres différents et s'apparentant un peu à un mini-ovni. Ce carrousel est placé dans une machine de traitement sous un vide poussé, dans laquelle des oxydes métalliques sont déposés sur les verres par vaporisation comme pour une couche antireflet. Même des couches hydrophobes, oléophobes et repoussant la saleté peuvent revêtir les verres d'après ce procédé. Les couches du traitement durci protégeant les verres contre les rayures peuvent être également déposées en plus.

Le trempage s'impose !

Les verres de lunettes acquièrent exactement la coloration que vous avez choisie lors de la procédure de délivrance des lunettes en étant trempés dans un bain de colorant. Plus longtemps le verre séjourne dans le liquide coloré, plus la teinte est intense.  

Si vous êtes sensible à la lumière, une infime nuance de couleur peut déjà souvent vous aider. Peut-être désirez-vous aussi conférer une couleur plus naturelle à vos verres de lunettes ? Une coloration discrète peut alors s'avérer intéressante.

D'ailleurs, les verres équipant les lunettes de soleil sont aussi générés dans le bain de colorant. Or, pour protéger les yeux des rayons UV nocifs avec fiabilité, une coloration ne suffit pas !  Le degré de coloration n'a rien à voir avec la protection anti-UV, puisqu'il ne fait qu'atténuer l'éblouissement dû aux rayons lumineux. Pour que les verres protègent contre les rayons UV, il faut en sélectionner des matériaux spéciaux ou y déposer une couche de protection supplémentaire, du reste même sur des verres de lunettes « normaux ». 

Seuls les meilleurs subsistent ! Contrôle de qualité : Fielmann

Lors du contrôle de qualité final, l'homme et la machine travaillent ensemble. La première instance de contrôle réside dans un appareil de haute technologie. Il sert à déceler des erreurs géométriques et optiques.

Cette inspection automatique teste tous les paramètres principaux du verre : le diamètre, l'épaisseur au centre, la position du centre optique et la puissance optique. Puis un travail à la main est de nouveau sollicité : chaque lentille est examinée minutieusement par un opticien Fielmann qui vérifie ainsi qu'elle ne présente aucun défaut dans le matériau ou en surface.

L'assurance-qualité de Fielmann est bien plus exigeante que ne l'exigent les normes en vigueur. Les garanties de longue durée octroyées par Fielmann s'inscrivent justement dans cette optique !

Prêts à être adaptés à la monture !

Une fois finis, les verres de lunettes peuvent être insérés dans leur monture ! Le travail artisanal classique des opticiens commence à ce stade. Seul Fielmann assume la responsabilité de la production allant bien au-delà de cette dernière étape de travail ! Les opticiens traditionnels confient toutes les phases décrites précédemment dans la fabrication des verres de lunettes à l'industrie œuvrant en amont, mais pas Fielmann !

MODE, QUALITE ET PRIX. PRESTATIONS DE FIELMANN.
Garantie de satisfaction

Chez Fielmann, vous achetez sans prendre de risque. Si vous n'êtes pas satisfait de vos nouvelles lunettes, nous vous les échangeons ou nous vous les reprenons en vous remboursant le prix d'achat, et ce à tout moment.


Garantie du prix le plus bas

Chez Fielmann, vous achetez à un prix garanti avantageux. Si, dans les six semaines suivant votre achat chez Fielmann, vous trouvez les mêmes lunettes moins chères ailleurs, Fielmann vous les reprend et vous rembourse le prix d'achat.


Garantie de trois ans de Fielmann

Chez Fielmann, vous recevez des lunettes d'une qualité certifiée. Toutes les montures de la collection Fielmann ont passé avec succès les tests d’usure selon la norme DIN EN ISO 12870.